Accueil

On ne peut guérir le corps sans prendre en compte l'âme, les effets thérapeutiques de la musique sont reconnus depuis la nuit des temps.

Klangschale - Entspannung pur

Selon Hervé Platel, professeur de neuropsychologie à l’Université de Caen :
« La simple exposition d’un sujet à l’écoute de la musique n’est pas de la musicothérapie. On parle de la musicothérapie lorsqu’il s’agit de l’application des soins dans un contexte thérapeutique, avec l’intervention d’une personne qualifiée - d’un musicothérapeute. Trois paramètres sont importants : l’histoire du patient et les spécificités de sa pathologie, les caractéristiques de la musique choisie et la relation avec le thérapeute. »

Plus d'infos  cliquez sur le lien suivant

"La musique est notre plus ancienne forme d’expression,précédant le langage et l’art.
Cela commence avec la voix, et par notre désir accablant de joindre les autres.
En effet, la musique remonte à beaucoup plus loin que les mots(...). La musique touche nos sentiments bien plus que ne le font les mots, et elle nous fait réagir de tout notre être.» Yehudi Menuhin

 « La musique a ce pouvoir de toucher nos cœurs et de remonter le moral, de nous unir et de traduire l’inexprimable, de nous transporter à d’autres époques et en d’autres lieux et d’apaiser et de stimuler nos corps, nos pensées et notre esprit. Elle nous rejoint de mille manières et,comme outil thérapeutique, elle peut grandement améliorer les soins en fin de vie » Docteur Deborah Salmon musicothèrapeute au centre universitaire Mc Gill à Montréal

 
Selon les articles 378 du Code Pénal et 226-13 et 226-14 du nouveau Code Pénal
« Le musicothérapeute se plie aux exigences légales le concernant. Il est fondamentalement tenu au secret professionnel. »

 

Mentions légales